Archive pour le mot-clef ‘Georges’

600.-Quatre-ans,-déja001---copie

600. Anniversaire…

dimanche 19 février 2012

Un bel après-midi d’hiver, une lumière pure qui exalte tous les détails. Ils ont tronçonné les branches des vieux acacias qui tendent leurs tristes moignons, sur l’un d’eux, un corbeau breughelien songe en noir… Il y a quatre ans, en février 2008, Georges ouvrait son carnet de dessins à ses amis, sous la forme d’un…

Lire la suite »
perdu de vue

533. Perdu de vue

mardi 15 février 2011

L’âme profonde de Berthe était pour Georges un labyrinthe compliqué avec des chausses-trappes, des portes dérobées, des murs coulissants, des pièges insondables et même des sables mouvants… Il s’y égarait souvent par curiosité, mais ce jour là, il renonça définitivement à en sortir.

Lire la suite »
A-rebours001---copie

520. A rebours…

lundi 27 décembre 2010

Ce matin, Georges s’est réveillé avec la ferme résolution de ne plus regarder les choses en face. C’est là, la sagesse même. La veille, domestiquée par l’ordinateur, il avait veillé tard, s’était mis au lit tout rassoté, les neurones en charpie… Le monde, avec une jubilation démente, courait et festoyait à sa perte, invitant tout un chacun…

Lire la suite »
chabada-rose-croix001

519. Une Chabada rosicrucienne

mercredi 22 décembre 2010

C’est au Cours élémentaire de la rue de Picpus que Georges se lia avec Erik Satie, Berthe, plus jeune, sévissait en Maternelle. Georges voulait être paléographe, et Erik pompier-chef. Leurs vocations les séparèrent. Plus tard, Berthe devint la muse d’un Nabi qui se fit moine et la quitta. Elle s’éprit de Georges qui ainsi, retrouva…

Lire la suite »
l'arbre creux

518. L’arbre creux

mardi 14 décembre 2010

Avec Georges, nous sommes revenus à l’arbre aux verrues, nous grimpions autrefois de bosse en bosse jusqu’à la branche maîtresse, on s’asseyait, on regardait le monde, on mâchait des grains de blé, des cerises aigres ou des prunelles grappillées dans les haies, on pissait même de là-haut, dans la rivière. L’arbre est creux à présent,…

Lire la suite »