La vie brève |

958. Des bourrasques et des gris

samedi 29 février 2020
Devant la fenêtre, les robiniers dépouillés, les branches se balancent en danses désordonnées, sur le rebord, les frissons des trèfles. 12°C, des bourrasques violentes, la pluie et même la grêle qui cingle les vitres . Ciel gris, gris tourterelle, côté ouest gris de Payne, les pins du jardin en Champagne résisteront-ils à l’assaut des tempêtes?
Gris de plomb ou de zinc des toits parisiens, gris de Payne, un aquarelliste anglais du XVIIIéme siècle, William Payne le créa, (bleu indigo + terre de Sienne + carmin d’alizarine, celle-ci extraite de la garance (Rubia tinctoriale) , les nuages plutôt gris tourterelle et les arbres sépia, gamme des gris à rêver: gris taupe et gris souris, gris châtaigne, et ce gris Mountbatten que je viens de découvrir, un gris mauve vaguement rosâtre que le Lord imposa pour camoufler les bateaux de guerre, en vain. Les gris colorés de Braque, de Juan Gris et de Picasso.
le Gris, « celui qu’on prend dans ses doigts et qu’on roule, c’est fort, c’est âcre et ça vous soule », admirable et bouleversante Berthe Sylva… j’entend ma mère chanter…

6 commentaires sur “958. Des bourrasques et des gris”

  1. yro dit :

    Merci de ce joli partage de subtiles sensations météorologiques et chromatiques.
    Le gris de Payne était utilisé pour bleuter légèrement les lavis des ombres dans les élévations d’architectures classiques.

  2. Antoine Thibouméry dit :

    Daniel,

    C’est encore et toujours plein de sensibilité et de tendresse.

    Bon week-end sans gris-maces !

  3. yro dit :

    Quant à Berthe Sylva dont nous avons, la gorge serrée, plus d’une fois suivi le P’tit Bosco dans les rues, elle n’a à ma connaissance pas de plaque dans ce Paris qu’elle a chanté, à la différence de Fréhel, dont une petite place porte le nom, le long de la rue de Belleville (là où un aphorisme calligraphié de Ben décore un pignon). Mais il y a une rue Berthe Sylva à Brest.

  4. jean claverie dit :

    Et tous ces lavis en rose ou en gris sont-ils descendus avec des martres ou des petits gris? 12 ° avec du vent c’est pénible mais comme pente pour la planche à lavis c’est bien. Bises colorée

  5. Daniel Trouillot dit :

    Les choses sont rarement tranchées. Oui ou non , Vrai ou faux ? Noir ou blanc ? C’est pour cela qu’il y a le gris et toutes les nuances que Daniel évoque ! Cela nous dit quelque chose de l’Art et de la Science.

  6. L’hiver, à Saint Valery, nous avons de ces camaïeux d’argent… sublimes. La baie, les eaux et le ciel…

Laisser une réponse