La vie brève |

632. Godot

vendredi 27 juillet 2012


Godot nous attendait, il nous accueillit avec affabilité. Une musique sirupeuse d’orgue de verre provenait du narthex. Entrés, il nous sembla que les invités étaient nombreux, on avait peine à les distinguer dans la pénombre. Peu à peu, l’oeil s’habituait et leurs visages apparaissaient.
Georges reconnut Jean Sébastien Froissard et Émile Loubet, Mouton-Duvernet lui sourit, quelqu’un toussota avec retenue.
On pouvait commencer.

Mots-clefs : , , , , ,

Un commentaire sur “632. Godot”

  1. kotwica dit :

    « Godotum exspectando » : ubi sunt Vladimirus Estragoque?

Laisser une réponse