La vie brève |

581. Les kakis du square Carnot

dimanche 13 novembre 2011


Une latitude au nord, des degrés Celsius suffisants, l’odeur des coings qui cuisent, se souvenir du velouté de leur peau.
Square Carnot (Lazare?), un plaqueminier  avec ses lanternes de kakis luisants, ses feuilles gisent à terre, le vent les a regroupé en tas.
La bibliothèque est en pénombre, la lampe à huile pendue devant l’icône fait jouer une comédie d’ombres tremblotantes sur le mur.
Georges savoure le temps plat qui s’écoule en silence.

Mots-clefs : , , ,

3 commentaires sur “581. Les kakis du square Carnot”

  1. Kotwica dit :

    Plaéquemina (Diospyros virginiana) cydoniaque Georgii autumnalem bibliothecam odorant.

  2. Kotwica dit :

    Plaquemina (Diospyros virginiana) cydoniaque Georgii autumnalem bibliothecam odorant.

  3. yro dit :

    Un jeu dans le jeu. D’abord, ne pas avoir vu le dessin : s’il est masqué automatiquement par la messagerie, ne pas l’activer. Lire donc le texte. Le laisser quelques instants infuser dans un bain de neurones entre 37° et 40° Celsius. IMAGINER alors le dessin correspondant. Laisser macérer cette esquisse mentale ad libitum. L’agitation créative des neurones se manifeste en général par quelques bulles colorées à la surface de la conscience. Quand elle est est épuisée, regarder le dessin original.

Laisser une réponse