La vie brève |

580. Histoire grecque

jeudi 10 novembre 2011

Georges, un prénom à guigne, tandis que le Papatruc chute, le notre revient après des années d’errance et trouve son pays en plein KO.
Il fut soldat dans une guerre d’orient interminable puis marin forcé, petits boulots aux escales, débardeur, berger, tavernier, contrebandier, tout ce qui s’offrait dans les îles. Ce fut  l’exil à l’étranger, il connut des femmes, des ensorceleuses surtout, et des amis d’occasion, enfin l’enfer de la dèche et ce retour…
Le poète l’écoute: « de cette histoire, on fera un bestseleur « … Il n’est pas aveugle, mais il voit loin…

Un commentaire sur “580. Histoire grecque”

  1. Kotwica dit :

    Georgius, Ulixes novus? Quidni?

Laisser une réponse