La vie brève |

535. Ueberbildung

dimanche 20 février 2011

Une accalmie hypocrite avait succédé aux tempêtes financières, le G 20 démâté naviguait à vue, le FMI avait mis les chaloupes à la mer, les marchés flibustiers repartaient à la curée. La marée prochaine livrerait son lot d’épaves…
Georges s’était mis en congé, pensées légères, conscience poreuse et détachement…
Un dimanche après-midi iodé comme celui-ci, il était devenu végétarien.

Mots-clefs : , , , , ,

4 commentaires sur “535. Ueberbildung”

  1. Annie Quesnel dit :

    C’est quoi « Ueberbildung », un genre de mot allemand ?
    Donc maintenant tu demandes des commentaires ou une réponse, d’accord, c’est bien, parce que souvent je reste désolée de ne pas pouvoir dire que j’aime toujours beaucoup.
    Annie

  2. Jam dit :

    Curieux que je suis, j’ai cherché :

    Ueberbildung : Constitution d’un dépassement métaphysique de soi, renoncement à tout ce qui rend l’être crée indisponible à l’action de la Grâce ; le dernier degré de ce détachement consistant même à s’affranchir de l’effort pour se rapprocher de Dieu, il conduit à une Gottbildung : déiformation

    Ce blog m’instruit…

  3. Daniel Maja dit :

    Vegetarianus. Cum biologicae agriculturae oleribus, of course : Georgius, certe, branchouillus est!
    Janine Kotwica

  4. dominique huntzinger dit :

    cher Daniel, on devrait te laisser la une deu monde afin d’interpréter l’évènementiel financier comme politQiUE cela ferait rire pour une fois ce serait tellement innovant !partage avec Eva toute notre amitié complice D huntzinger

Laisser une réponse