La vie brève |

532. La fin du jour

dimanche 13 février 2011

Georges lui donna sa dernière crépusculade.
Dans d’autres îles, au même moment, des femmes mures faisaient sauter des crêpes.
Les éphémères tombaient avec juste un frisson à la surface de l’eau, happés aussitôt par de gros poissons roux. Les paroles aussi avaient coulé, elles se mélangeaient à la vase… les algues dorées ondulaient doucement…

Mots-clefs : , , ,

2 commentaires sur “532. La fin du jour”

  1. Nicolas dit :

    à l’aube du crépuscule…

  2. Kotwica dit :

    532 – Crepusculada ? Qualis pulcher neologismus! Lyricus, tam musicus! Daniele care, poeta es!

Laisser une réponse