La vie brève |

531. Censure

mercredi 9 février 2011


Pénélope avait pris l’habitude de se poster devant l’écran chaque soir à 20 heures, nous crûmes à une censure.
Peu à peu, le monde nous échappa, nous oubliâmes la sottise satisfaite des élites, le cynisme cupide des dirigeants. Elle nous épargna les indignations conditionnées et confortables. C’est à cette époque que nous relûmes  » les îles » de Jean Grenier et « l’éloge de l’ombre  » de Tanizaki.

Mots-clefs : , , ,

Un commentaire sur “531. Censure”

  1. Kotwica dit :

    531 – Quid Penelope ante telam facit? Cur opus suum relinquit? Seditio? Impatientia? Salacitas? Quid conjugalis fidelitatis?

Laisser une réponse