La vie brève |

1003. Un Destin

samedi 27 juin 2020
Il n’y eu pas d’incident majeur durant sa campagne électorale, ni altercations verbales, ni outrages, pas le moindre dérapage, aucune violence physique, nulle calomnie dans la presse, pas de photo ou de vidéo compromettantes, ni pot de vin. Calme plat…
Une campagne sans passion, morne et tiède. Un autre fut élu, Berthe fut déçue.
Son petit héritage ayant fondu , il reprit sa vie des jours ordinaires, mais sans Berthe…

3 commentaires sur “1003. Un Destin”

  1. yro dit :

    Dans le temps, comme Berthe, les poules voulaient que leur coq soit le premier au village, comme le préférait César. Aujourd’hui, elles postulent elles-mêmes aux plumes d’édile tant à Paris qu’à Rome, et à Barcelone et Clocher-les-Bécasses

  2. yro dit :

    Mais de tous ceux qui postulaient l’écharpe tricolore cette année-là, c’est celles et ceux qui proclamaient le plus fort leur respectueuse vénération pour Mère Nature qui eurent surtout la préférence. Désormais le César de village sera Maire Nature ou rien.

  3. Daniel Trouillot dit :

    La côte du mâle dominant est en baisse sur tous les marchés ! Et particulièrement chez les électeurs.
    Le temps des amazones est-il revenu ?
    PS : Attention, ne confondez pas avec un célèbre portail de vente sur le web ! 😉

Laisser une réponse