La vie brève |

975. Tu croa

mardi 21 avril 2020
Depuis qu’ils sont partis, il ne reste plus à Georges qu’Herr Rabe comme interlocuteur pour les « disputations », 
Georges ne s’en plaint pas, Herr Rabe est pugnace, sarcastique, moqueur, on ne s’ennuie pas avec lui. 
Herr Rabe en sait long sur le Grand Oeuvre, il fut messager des Dieux et même de Noé, mais pour lui tirer quelque secret, impossible.
A chaque interrogation, il te rétorque son habituelle et socratique réponse: Tu croa !
Alors, tu t’enferres, tu patauges, il réitère : Tu croa!
tu te mets à douter, du doute méthodique , tu passes au scepticisme absolu et bientôt t’enfonces dans le marais du pyrrhonisme intégral, les sables mouvants de la pensée, tu suffoques, tu coules, t’abdiques .
Alors, d’un coup d’ailes, il te quitte, va rejoindre un autre solitaire, en te lançant ironiquement son ultime : Tu croa?

2 commentaires sur “975. Tu croa”

  1. yro dit :

    D’un coup d’aile, l’ironique Herr Rabe, avec un rauque laconisme germanique, s’en tire mieux que son confrère italien bavard et ses confuses histoires d’uccellacci et d’uccellini, de ceux justement avec lesquels on voit frayer l’ermite franciscain d’en face… Deux philosophies.

  2. Chaboud Jack dit :

    « Always, always more ! »

Laisser une réponse