La vie brève |

628. La fuite

mercredi 27 juin 2012

Georges constata que la fuite des cerveaux s’accélérait: 18 depuis le début de la matinée, rien que du coté nord-est.

2 commentaires sur “628. La fuite”

  1. yro dit :

    Tandis que côté nord-ouest, comme tous les matins, l’homme-araignée était passé dans l’autre sens, escaladant la tour pour se dérouiller les pattes.

  2. kotwica dit :

    Mens, fugis… Sed dic mihi, mens fugitivus : quo vadis?

Laisser une réponse