La vie brève |

539. Propositions

samedi 19 mars 2011

Non, Georges ne souhaitait pas mettre des doubles-vitres bien que les installateurs soient dans le quartier, pas plus qu’il n’était disposé à confier son opinion (qu’il jugeait réfléchie et subtile) à un quelconque institut de sondage. Après ces assauts téléphoniques intempestifs, il se mit aux abonnés absents et à la fenêtre.
L’Avenue du Progrès Infini, à gauche, est devenue une impasse putride, on l’a murée, les déchets de la ville s’y amoncellent, elle sera bientôt comble, les derniers squateurs l’ont fuit depuis des semaines.
Röslein, Röslein rot, Röslein auf der Heiden…

Mots-clefs : , , ,

2 commentaires sur “539. Propositions”

  1. Yro dit :

    War so jung und morgenschön –
    Ach ! Fifez si m’en croyez, n’attendez! A deux mains cueillez! Les rosses, c’est la vie. Ach!

  2. Kotwica dit :

    Rosa, rosa, rubra rosa, rosa in tesquis…

Laisser une réponse