La vie brève |

373. Marché aux puces

dimanche 26 avril 2009

Nous allions parfois tout au bout du marché, celui des rebuts et de la dernière chance, il se tenait le long du mur du cimetière…

Nous y trouvâmes, un matin gris, tous les papiers de la vieille professeur de piano, nous apprîmes ainsi qu’elle était morte…

Cartes d’alimentation de la dernière guerre, collection d’images de chocolat de buvards publicitaires, diplômes du Conservatoire, agendas, carnets de compte… Plusieurs vendeurs s’étaient répartis le stock…

Sa vie s’étendait sur quinze mètres de trottoir, là, toute à plat…

Les commentaires sont fermés.