La vie brève |

318. Le visiteur…

mardi 17 février 2009

Qui peut dire se rappeler son arrivée? certains prétendent l’avoir vu, mais les preuves manquent… Pourtant, c’est bien à cette époque que l’atmosphère de la cité a changé, plus légère, plus insouciante… on vivait dans un présent permanent. On n’a pas compris ce qui se passait…

Les remords, les regrets, les contentieux,les rancoeurs s’évaporaient, puis les souvenirs aussi disparurent et les mots devinrent vides…

les fils ne connaissaient plus les pères, les mères leurs enfants.
L’épidémie laissait des zombis errer dans la ville, sourire béat aux lèvres…

Il parait qu’il est parti maintenant, qu’il est allé semer ses germes ailleurs, mais dans ses bagages, il a emporté toute notre Mémoire…

Les commentaires sont fermés.