La vie brève |

994. Mens sana in corpore sano

dimanche 31 mai 2020
A l’instar des philosophes antiques et pour conjurer l’inaction forcée du confinement, Georges s’essayait à la sagesse par la pratique assidue d’exercices spirituels,
un mien ami helléniste appelait cela la kalokagathie, le mot est joli bien qu’il y ait un peu trop de k.

4 commentaires sur “994. Mens sana in corpore sano”

  1. Teisson Janine dit :

    Je ne connaissais pas ce terme , mais j’ai le plaisir de connaitre quelques êtres délicieux qui pratiquent la kalokagathie, sans le savoir.
    Je ne doute pas que vous en soyez!
    Amitié
    Janine T.

  2. yro dit :

    Les nuages verdoient. La sève monte. Georges se sent voler.

  3. Chaboud Jack dit :

    Au fond, pas plus de K que dans Kafka.
    Jack (avec mon propre K)

  4. Il n’y a jamais trop de K, te dit Janine K!

Laisser une réponse