La vie brève |

846. L’ adespote *

lundi 29 mai 2017

utiliser2017002-copie

En hommage à la belle et terrible chronique (greek crisis) de Panagiotis Grigoriou

sur l’agonie programmée de la Grèce

*sans maitre

3 commentaires sur “846. L’ adespote *”

  1. Roger dit :

    Si j’ai bien compris, on peut dire d’un anarchiste qu’il est un adespote athée.

  2. Daniel dit :

    Ce que UE, la BCE, le FMI (ces sigles représentent l’union européenne, la banque centrale européenne et le fonds monétaire international autrement la Troïka) ont fait et font encore à la Grèce est tout simplement criminel.

  3. yro dit :

    Ce chat au sourire hilare et impertinent qui gambade entre les jets d’eau et les parterres de sauge et de thym, les touffes d’acanthe, les asphodèles, étonnamment alerte dans ce jardin plombé de soleil, méprisant même l’ombre des statues voluptueuses, des figuiers aux larges feuilles et des pins odorants, n’est-ce pas celui qui répondait au nom de Varoufakis? (Mais on ne sait où il est passé, paraît-il).

Laisser une réponse