La vie brève |

668. Un ou deux mots…

mardi 19 mars 2013


C’est la Grande Dilution, tout se démantibule.
Ces deux là, aveugles d’avoir tant vu, disputent d’un obscur point de grammaire ou de classification botanique, pour se sauver.
Maman malade, les derniers temps, n’avait qu’un ou deux mots pour exprimer tout ce qu’elle ressentait.
Georges se demandait quels seraient les siens.

2 commentaires sur “668. Un ou deux mots…”

  1. Yro dit :

    Motu proprio ultimis rebus – pardon señora kotwica – ou ultime rebus que dessinera l’artiste… sans légende – sinon : « à suivre »???

  2. kotwica dit :

    Non verba, sed scripta quando omnia demantibulantur…

Laisser une réponse