La vie brève |

620. Gastéropodiade

mardi 22 mai 2012

Nous l’avions suivi jusque là, dans ses lubies et ses méandres. Il était le dernier d’une espèce en voie d’extinction qui avait acquis ses poumons au Carbonifère. Nous réussîmes à le convaincre de nous laisser un peu de son ADN baveuse, pour la Science. Puis il fila stoïquement vers son destin.

Mots-clefs : , , ,

2 commentaires sur “620. Gastéropodiade”

  1. yro dit :

    Un projet de sculpture in situ (pardon pour le latin) afin d’immortaliser ce héros de la phylogénèse?

  2. kotwica dit :

    Cochlea ad fatum suum profiscitur, sed lentissimo…

Laisser une réponse