La vie brève |

605. Je me souviens du  » Sauvage »

dimanche 25 mars 2012

C’était en 1978, cette « leçon de croquis » publiée dans le « Sauvage » le premier mensuel écologique d’ Alain Hervé où il me laissait page ouverte. Si le trait a changé, l’invitation à la lenteur, le temps distillé, le vagabondage de la plume et du crayon me sont toujours aussi présents qu’il y a 34 ans. Le « Sauvage » poursuit son chemin sur le net (www.lesauvage.org), fidèle à lui même, avec la constance de ceux qui avaient raison avant les autres. Et Alain est toujours notre ami.




Mots-clefs : , ,

5 commentaires sur “605. Je me souviens du  » Sauvage »”

  1. kotwica dit :

    Memoria, memoria… Tempus fugit velut umbra…sed amicitia manet…

  2. Annie Quesnel dit :

    Ah si je connaissais kotwica, mais même en ne parlant pas un mot de latin, je crois savoir de quoi on parle.
    Si je dessine toujours, c’est grâce à un été précédant de peu celui de ces dessins.

  3. Coline dit :

    Soudaine envie de m’installer au balcon et de suivre la leçon de croquis… Et d’écrire que chaque apparition d’une page du blog de Daniel (rencontré chez Alain ou Laurent) est un moment de délice.

  4. PAILHES dit :

    Excellent « Vade mecum » (pour parler aussi latin) du parfait dessinateur.
    Tout est dit, reste à le vivre…

  5. Godeaut J-p dit :

    Toujours, et encore,magique,et si photogénique…

Laisser une réponse