La vie brève |

521. Karma

mardi 28 décembre 2010

Karl était un vautour, un charognard, un détrousseur de cadavres, une hyène se repaissant des échecs d’autrui. Combinateur prodige, il tendait des pièges sophistiqués dans lesquels s’empêtraient irrémédiablement ses concurrents éventuels, n’hésitant pas à les enfoncer un peu plus encore. Son aura démoniaque lui attirait des Dalila traîtresses, des Salomé voluptueuses, des Lucrèce cyniques, d’avides Lola, des Mata-Hari perfides, Kali, la dernière femme, lui fut fatale. C’était une mante, elle le dévora, religieuse, elle l’envoûta et le convertit. Jaïn, il va nu sur les routes, balayant devant soi avec son pichi de plumes de paon.
Je m’attends un jour, à le revoir ici, gourou entouré de jeunes dévotes, prônant la Vie sauvage, l’art du oud, du croquis rapide et de la décroissance.

Laisser une réponse