La vie brève |

502. Il est un temps pour pondre, un autre pour gober ( l’Ecclésiaste)

vendredi 29 octobre 2010


ça avait commencé par une chute de tension normale.Il s’était allongé, le potassium en berne… Puis ça s’est prolongé quelques heures…des journées, des mois passèrent… On quittait Vendémiaire, on subissait Brumaire… Et, juste le jour anniversaire de la naissance d’Halley ( l’homme de la comète) il s’est levé, s’est éclipsé. Sur le canapé encore tiède il a laissé un oeuf gros comme une balle de baby-foot… Faute de le couver, Georges l’a gobé, l’oeuf…

Les commentaires sont fermés.