La vie brève |

496. Banlieue-est

vendredi 26 février 2010

Avec le pavillon du Togo devenu temple bouddhique et le musée des Colonies aux somptueux bas-reliefs de Janniot, le zoo de Vincennes est le dernier vestige de l’exposition coloniale de 1931. Menaçant ruine, ses rochers de béton se délabrant, on le ferma. On le rouvrira peut-être…

Les animaux trop attachés aux charmes des lieux pour en changer furent confiés aux bons soins des habitants de la commune. A certains échurent un gibbon, l’hippopotame nain ou quelques lémuriens, à d’autres, un flamant rose, un cynocéphale ou un phacochère… Nous eûmes à la maison, quelques mois, un couple de gardiens caucasiens attendant leur affectation.

C’est un charmant spectacle que de voir, à la tombée du jour, entre chien et loup, dans ces rues paisibles, se croiser des mandéens promenant leurs animaux…

Les commentaires sont fermés.