La vie brève |

470. A poco a poco…

dimanche 27 décembre 2009

«Il disait que chacun possédait une parcelle de vérité, mais qu’on ne pouvait pas les réunir toutes à la fois et même si tu les additionnais, il en manquerait toujours» Georges avait pris la funeste habitude de nous parler par énigmes fumeuses.

Il se fit ainsi, à bon marché, une réputation de sage dont il profita pour confesser quelques jolies demoiselles de notre cercle…

Les commentaires sont fermés.