La vie brève |

423. L’amour toujours…

lundi 31 août 2009

Elle avait la jolie maison romantique et lui l’humour non-sensique.

Elle venait d’une famille d’Europe centrale et lui de Divonne-les-bains par le TGV.

Ils se rencontrèrent lors d’une séance spirite, elle crut reconnaître en lui le père tchèque qu’elle n’avait vu qu’une fois avant qu’il n’émigre, lui, en elle, retrouva la nounou suisse allemande qui l’avait bercé…

Ils changeaient d’avatars au gré des séances, leurs amours étaient multipliées et protéiformes, ancillaires et incestueuses, inépuisables…

La maison inhabitée depuis des années a été vendue récemment à un anglais qui songe à y faire des “bed and breakfast“ de charme.

Les commentaires sont fermés.