La vie brève |

422. Scène de chasse en Champagne

vendredi 28 août 2009

Dans sa douzième année, petit-Georges se découvrit une fascination pour les reptiles, orvets, lézards et les amphibiens, grenouilles , salamandres, tritons, crapauds…

Ses journées de vacances se passaient en chasses passionnées..

Tout ce joli monde se retrouvait dans un bac au fond du jardin, petit-Georges restait des heures béat à les regarder ramper, glisser,se lover, se grimper dessus… puis il les libérait…

Qu’apprit-il alors, à quoi rêvait-il en ces moments?

Le reste de son existence fut banale, son sommeil agité et ses insomnies furent simplement attribués à une hypertrophie de son cerveau reptilien diagnostiqué vers la cinquantaine…

Les commentaires sont fermés.