La vie brève |

321. Un copain d’enfance…

vendredi 20 février 2009

Georges arriva un matin dans notre Thébaïde, je l’avais distraitement invité avant de partir, d’un “ Viens nous voir “ …et il est venu!

Hélène, d’abord surprise, fut vite conquise par tant de drôlerie, d’affabilité, d’excentricité, par ses époustouflantes improvisations, ses talents de comédien, il fut surprenant, bouleversant, tragédien, conquérant, comique…

Elle fut fascinée et bientôt lui donna la réplique…

Devant tant d’esprit, je me sentis rabougrir, me ratatinai, desséchai, implosai et devins transparent…   Ne me voyant plus, ils m’oublièrent…

Les commentaires sont fermés.