La vie brève |

285. Pour la vie…

jeudi 15 janvier 2009

Et là, face au fleuve majestueux, tandis que le ciel s’assombrissait, après avoir prononcé les paroles rituelles, il les déclara unis par les liens du mariage…

Leurs trompes (15.000 muscles) s’enlacèrent tendrement…

Les témoins s’étaient discrètement écartés, il en avait fort peu car les familles n’avaient donné leur consentement qu’à contrecoeur…

Il y a quarante ans de cela, j’entends encore clapoter les flots et le parfum suave des jasmins bleus me monte à la tête…

Les commentaires sont fermés.