La vie brève |

284. pour quelques roubles

mardi 13 janvier 2009

Dans ses chansons, les traders se suicidaient par amour, les dockers convolaient avec des stylistes, les DRH avaient des visions mystiques…

Elle avait la voix rauque, un peu canaille…

Elle fut un temps la protégée d’un oligarque russe qu’elle quitta quand il dut s’exiler en Sibérie profonde…On ne sut jamais qui l’avait dénoncé…

Les commentaires sont fermés.