La vie brève |

271. Résonnez musettes…

mercredi 24 décembre 2008

L’action se passe Nulle-Part à Noël, au fond, un mur de 8m de hauteur, en joli béton, ici et là, quelques miradors… des faisceaux de projecteurs balaient la scène….

Pulcinella et la Mère Ubu esquissent lourdement quelques pas de danse…

Pulcinella:  – Mère Ubu vous avez foutrement grossi !

Mére Ubu: – C’est venu d’un seul coup dans ma gidouille…

Pulc : – Ce serait pas le gros bâton du Père Ubu?

M.U  : – le père Ubu l’est trop vieux, son bâton lui sert de canne! Ventrebleu, qu’est-ce qu’il gigote là-dedans! il me fout même des coups de pieds, ce sera un fort grand voyou, un bordelisateur et un ricanant !

Pulc : – et ce voyou, il a un nom?

M.U : – Foutredieu, je sens que ça vient ! vite, ma chandelle verte !

Les palotins l’emmènent sur une chaise à rouillettes, elle a les pattes en l’air…

Pulcinella (pensif) : – Foutredieu, c’est un joli nom…

Les commentaires sont fermés.