La vie brève |

262. La promenade du Dauphin

lundi 15 décembre 2008

Au lever du jour, par temps calme sur la lagune, on promène le Dauphin baroque, avant que des armées de géographes, de graveurs, de piscilogues, de fontainiers n’aillent près de l’Arsenal où il réside, dessiner tous les détails de son anatomie…

D’être une bête curieuse (bestia curioso) le rend furieux ( bestia furioso) et lui fait sortir des jets de vapeur des naseaux, tandis que ses arcades sourcilières se révulsent sur des yeux féroces…

C’est ordinairement un animal affectueux, timide, rougissant facilement, doué d’un sens de l’orientation inégalé, on le trouve souvent dans le coin gauche des cartes marines, près de la rose des vents…

Les commentaires sont fermés.