La vie brève |

220. dernière visite…

dimanche 2 novembre 2008

Entre chien et loup, quand l’ombre se mêle à l’eau du fleuve, il part faire ses visites…

Là, rue Croulebarbe, un ex-huissier véreux qui demande le pardon, ici,rue de Bagnolet,

les derniers instants d’un mercenaire belge, aux Batignoles une banquière ruinée, un cardinal en épectase rue du Cygne, on dit même qu’il confessa un président rue de Bièvre

Un prêtre se plaignit qu’après son passage, une fervente traditionaliste refusa les derniers sacrements. L’Eglise s’émut, la République s’inquiéta, les Renseignements généraux et l’Opus Dei agirent…

Un soir, alors qu’il accomplissait sa tournée, ils pénétrèrent discrètement dans la péniche, fouillèrent et trouvèrent la Liste des prochaines visites avec les noms, les adresses et les codes…Ils la lurent, mais elle ne fut jamais communiquée…

Les commentaires sont fermés.