La vie brève |

200. Amore lettere

dimanche 12 octobre 2008

Ils vivaient ensemble mais ne s’étaient jamais déclarés…
La crainte de rompre cet état incertain, la peur du définitif…

Sans s’être concertés, ils s’envoyaient des lettres d’amour ANONYMES.

Ils ne s’étaient jamais confiés en recevoir, si bien qu’elle ignorait qui était ce correspondant enfiévré, tandis qu’il rêvait délicieusement à cette inconnue qui lui révélait son intimité…

Un jour, sans doute, le mystère prendra fin, mais peut-être pas… et la vie à quatre continuera…

Les commentaires sont fermés.