La vie brève |

168. Un distrait

mercredi 10 septembre 2008

Georges avait fait de sa distraction une manière d’être, un dandysme…

Il flottait dans un monde illusoire, le bizarre était son climat, l’instable et le provisoire ses béquilles… Il rêva sa vie, la Réalité glissa sur lui sans le tacher…

Si distrait qu’il quitta le monde sans même s’en rendre compte…

Les commentaires sont fermés.