La vie brève |

130. Silence…

dimanche 3 août 2008

Il s’était mis à lire face à l’abîme, la voix théâtrale… le moment était bien choisi : lever du soleil, perles de rosée qui étincellent, murmure d’un petit torrent qui se réveille, froissis d’herbes, fuite d’un rongeur…

Un moment prophétique !

Mais nul pour le voir, nul pour écouter ses paroles.
L’écho renonçait même à les répéter…
Il se souvint alors qu’il n’avait ni pris sa douche ni bu son café, de là ce fort sentiment d’incomplétude…

Les commentaires sont fermés.