La vie brève |

129. Tropical humide

samedi 2 août 2008

Cela faisait plusieurs semaines que la pluie tombait sans discontinuer…

Parfois drue, elle crépitait sur les palmes de la toiture, et c’était comme si elle pénétrait dans ton crâne, parfois fine, comme un brouillard poisseux…

Alors les gens se mettaient à parler comme Marguerite Duras : des bouts de mots… des pans entiers de phrases escamotées avec de longs silences vagues…

Les commentaires sont fermés.