La vie brève |

94. Le gardien du mur s’ennuie

mardi 13 mai 2008

Il est loin le temps où il avait vu le mur pour la première fois…
Il l’avait caressé, avait palpé les joints, glissé les doigts sur l’enduit…

Il avait observé le parcours et les variations de la lumière le long de la journée…les matins blêmes d’hiver, l’ocre orangé des crépuscules d’automne.

Il avait savouré la chaleur des briques gorgées de soleil, l’ humidité d’hiver qui montait de la terre….

Et puis, l’habitude était venue, les saisons devenues identiques, la neige même qui s’amassait à ses pieds lui semblait fade, abstraite…

Des fissures étaient apparues, des traces de salpêtre, des lichens roses et verdâtres… Dos au mur, le gardien a le regard loin ailleurs…

Les commentaires sont fermés.