La vie brève |

384. De ma fenêtre…

vendredi 22 mai 2009

J’avais loué une chambre avec vue sur le pont; je pouvais de là, observer toutes les allées et venues des habitants, je notais la fréquences des passages, les habitudes, les rendez-vous masqués, les fuites soudaines, les paroles échappées.

Je tenais le grand Livre…
Je ne dirai pas où je le cachai quand je quittai la ville pour ne plus revenir…
Il se révélera un jour, à moins que l’humidité, les insectes, les rongeurs, l’oubli…..

Les commentaires sont fermés.