La vie brève |

243. La mort du loup…

mardi 25 novembre 2008

Marguerite, en écologiste engagée, avait introduit dans notre écosystème champenois quelques vautours égarés, des rats musqués libérés d’un élevage douteux, le dernier crocodile d’un marchand de peaux en faillite, les 130 cochons d’Inde fluos d’un labo de recherches clandestin…

Le loup, elle l’avait recueilli lors de la mise aux enchères de la ménagerie triste d’un cirque minable venu s’échouer ici.

C’était un vieux loup bonasse, aux canines usées, les enfants des écoles lui apportaient une part de leur quatre-heures, notre voisin, Mr Seguin, pourtant d’un naturel méfiant, venait lui raconter des histoires….

Puis il mourut de vieillesse, le Village lui rendit hommage, Marguerite en premier, les couples mariés, les pacsés, les célibataires,les veaux, vaches, cochons, chèvres, poules et même un franciscain qui passait par là….

Les commentaires sont fermés.