La vie brève |

224. Amarrage…

jeudi 6 novembre 2008

Les couples se formaient sur la Butte, on s’y rendait solitaire, on en revenait apparié… Les approches s’opéraient selon un rituel ancien et fluvial du temps de l’économie de pêche…

– Lui (docte) : hier, l’eau était trouble, elle est plus claire aujourd’hui !

– Elle (rêveuse) : la rivière reflète le regard et la pureté du coeur…

– Lui ( lui prenant la main) : ah, vraiment ?

– Elle (le laissant faire ) : vraiment, vraiment!

Je concède que c’est bien convenu, mais c’était bien pratique pour des âmes naïves, ça évitait les embarras, les silences pesants, les imaginations lentes…

Après, il fallait naviguer à l’estime, chalouper, tirer la tinquette, gîter, triborder, aller à contre, parfois écoper, louvoyer, affaler, la (le) mener en bateau sans chavirer…

Les commentaires sont fermés.