La vie brève |

217. Jouer

jeudi 30 octobre 2008

Un jeu sans règles ni gain, où l’on ne gagne ni ne perd…
On y joue seul ou à 23, à 7 ou à 41, à l’abri du vent ou en automne…

Un jeu sans fin, tu le quittes, un autre prend ta place, tu peux y revenir dans 8 ans ou avant, ou même dans une autre vie…

Tous y peuvent jouer, les vaillants, les enfants, les actionnaires, les tenanciers, les rebouteux, toi aussi…
Quelques parties, et tu n’es plus le même… tu as vieilli…

Les commentaires sont fermés.