La vie brève |

127. Aut Caesar, aut nihil…

vendredi 1 août 2008

De César indubitablement, Georges avait le profil, le ton autoritaire aussi !
Mais lorsqu’il coiffa la couronne de lauriers, je trouvais qu’il en faisait un peu trop…

Mégalo, il cherche maintenant un nez en Egypte…
Parano, il m’appelle Brutus (tu quoque fili !)

Je crains le pire…

Les commentaires sont fermés.