La vie brève |

125. En silence

samedi 26 juillet 2008

Après un voyage éprouvant et plein de périls, il parvint enfin à la cahute du Maître.

Il ne lui demanda pas “quelle était la couleur du Tao”  ne reçu donc pas de coups de bâton ni de rebuffade…

Le Maître évita les koans vicieux…

Ils restèrent là, près de quinze ans, en silence… ce qui, tout compte fait était normal puisque le Maître était sourd et le Disciple muet…

Les commentaires sont fermés.