La vie brève |

89. Le dernier tango

lundi 5 mai 2008

Sam avait noué sur le tard des liaisons dangereuses et même hérétiques.

Nous l’avions connu excentrique, Odile, fervente prosélyte, l’avait converti au soufisme argentin, il en avait contracté les manières ondulantes…

Mais en fait, Sam, soufi était moins accro qu’Odile…

Les commentaires sont fermés.