La vie brève |

39. La Déchirure

jeudi 20 mars 2008

Nuit de tempête: de violentes bourrasques de vent :

Sur la lucarne, éclairé par la lune, l’ombre du  grand pin se tord et danse le sabbat, je rêve à la grande Déchirure…

A présent, c’est la pluie qui fouette la vitre avec cruauté…

Le matin, une bruine douce,presque silencieuse :

Matin de limbes…

Les commentaires sont fermés.